Intégration des systèmes. Quand le responsable logistique a des doutes

Intégration des systèmes

Les intégrations rendent le travail encore plus simple mais engendrent des doutes, exigent de changer l’ordre établi et… de changer nos habitudes. Nous parlons avec Piotr Gzela qui soutient les entreprises dans les processus d’intégration des systèmes avec la plateforme Trans.eu. Quelles questions et doutes les plus fréquents les responsables de logistique ont-ils avant qu’ils prennent la décision sur l’intégration des systèmes?  

 

Je soutiens les entreprises dans le processus d’intégration. Notre plateforme automatise le travail en réduisant le nombre d’erreurs dû au travail manuel, et en même temps fournit des données statistiques en forme des rapports graphiques. Alors, on peut se demander, cher responsable logistique, quels sont vos doutes?

Les débuts sont bons

Lors de la présentation de la plateforme, tout se passe comme prévu – le produit est impressionnant, mais c’est aussi le moment où les doutes apparaissent. D’une part, une entreprise travaillant sur les e-mails et dans Excel envoie 500 FTL par mois, et fait la moyenne des frais de livraison d’une palette pour un pays, et d’autre part, un miracle tel que la Plateforme. Peut-être y a-t-il des raisons cachées qui permettent d’établir les doutes entre le moment de la présentation et la fin heureuse quand on signe le contrat?

Ensuite la gare et la plateforme 9 et ¾

J’accélère et me cogne la tête contre le mur de briques pour y voir le responsable logistique. Il vient de terminer une réunion avec un autre représentant commercial proposant l’automatisation du travail. Depuis plusieurs années, il dirige son département de manière suffisamment efficace en utilisant les e-mail et un excel. Le nouveau produit est clairement bon, mais … le mettre en œuvre signifie réaliser un énorme projet qui consiste à transférer des processus existants dans un nouvel environnement, ce qu’il est obligé d’organiser. Sans les données ordonnées il est impossible d’aller plus loin, de les analyser. En plus d’énormes quantités de données sont désormais cachées quelque part dans les archives des e-mails et des dizaines de documents Excel. Il semble que tout cela soit enregistré numériquement, mais lorsque vous avez besoin de calculer quelque chose, de comparer les données dispersées, c’est toujours difficile.

Il faut y ajouter la gestion des employés qui seront obligés de s’adapter – et enfin il y a aussi les transporteurs qui il faut persuader d’utiliser un outil nouveau. C’est un travail pour un chef de projet, et non pour un responsable logistique qui fait son travail. Et finalement il faut encore convaincre le PDG, qu’il faut perturber des processus existants, qui peut-être ne sont pas parfaits après tout, mais  après tout ils fonctionnent! Plus les frais.

Il reste encore toujours la question de confiance. Êtes-vous sûr que le fournisseur de logiciel est solide et savez ce qu’il fait? Connaît-il vraiment l’industrie des transports ou seulement la programmation? Telles sont les vraies raisons des doutes.

Laissez-nous nous occuper de tout

Cher responsable logistique, laissez-moi vous dire comment nous travaillons. Le Groupe Trans.eu S.A. est une entreprise qui fournit des solutions pour le secteur transport et logistique depuis 16 ans. Nous sommes principalement associés à la bourse de fret, mais en fait, nous fournissons une large gamme de services pour l’industrie du transport: assurances, assistance juridique, certificats, audits, etc. et – surtout –  nous sommes des experts éprouvés de l’implémentation et du changement de processus.

Le processus de la mise en œuvre

Si vous décidez de mettre en place la plateforme TFS (Trans For Shippers) – Trans.eu pour les sociétés de production, nous serons votre chef de projet. Nous analyserons en profondeur votre processus, et nous nous y adapterons. Nous vous proposerons également comment et où il peut être modifié en toute sécurité. Je souligne – en toute sécurité! C’est nos clients avec lesquels nous discutons chaque jour qui nous ont appris comment le faire.

Tout d’abord, nous vous présenterons tout le chemin que nous allons parcourir ensemble. Nous formerons vos collaborateurs et montrerons qu’un bon produit informatique apporte des bénéfices à tous … Les collaborateurs « opérationnels » sont essentiels. Les transporteurs, y aura-t-il un problème avec eux?

Les plateformes, TMS, bourses de fret, terminaux ERP … Le transporteur peut en effet réagir par une éruption cutanée à une tentative d’être entraîné dans un autre environnement. Ne vous en faites pas, car tout le monde utilise les plateformes. Il est difficile de trouver un opérateur logistique, un affréteur ou un transporteur qui ne l’utiliserait pas. Il vous suffit de les informer que désormais, les charges y seront publiées, et non dans un e-mail ou dans la messagerie. Quoi qu’il en soit, nous prenons également en charge la formation des collaborateurs.

Parlons de l’argent

Ne remettons pas ce sujet de côté. Chaque produit coûte, et la question est « combien ça coûte » est classé en tête des sujets lorsqu’il s’agit de convaincre une personne décisive.

Eh bien, chez Trans.eu, nous ne voulons pas gagner sur les implémentations. La configuration des comptes, la formation ou l’intégration de système, nous traitons ces étapes comme temporaires. Puisque  c’est la publication des frets qui est la plus importante. Nous prenons en charge plusieurs de ces coûts ou nous vous laissons le choix, comme dans le cas de l’intégration avec votre système ERP ou TMS. Si vous disposez d’un service informatique efficace, faites-le vous-même. Nous fournirons toute la documentation API.

Et que faire ensuite? Vous payez uniquement pour chaque fret traité, les coûts sont donc toujours proportionnels aux avantages obtenus. Cher responsable logistique – Appelez-nous et parlez.

 

Articles associés: