L’automatisation à portée de main dans le secteur du transport routier

Logistikos procesų automatizavimas transporto įmonėje: kaip tinkamai pasiruošti

L’automatisation vous donne un avantage concurrentiel. Il vous permet d’augmenter votre efficacité tout en réduisant les coûts de gestion de l’entreprise. Il n’est donc pas étonnant que les plus grands acteurs du marché investissent des milliards de dollars dans des technologies modernes qui leur permettent de se développer constamment. Nous avons demandé à Łukasz Muzyka, un expert en intégration des systèmes chez Trans.eu, ce que signifie l’automatisation dans la logistique et comment elle peut être intégrée dans votre entreprise.

 

  • Łukasz Muzyka
  • Gestionnaire d’intégration du système
  • Spécialiste informaticien avec 15 ans d’expérience dans le développement des affaires et de nouveaux services basés sur la technologie et l’échange de données. Il était responsable de l’intégration du système d’échange d’informations économiques avec les plus grandes entreprises des secteurs banquaires, de l’assurance et des télécom. Il a construit un partenariat technologique avec les principaux fournisseurs de systèmes ERP, tels que COMARCH, Asseco et Insert en Pologne. Aujourd’hui, il transfère son expérience dans le domaine de la logistique et est chargé de fournir des solutions technologiques aux principaux clients de Trans.eu Group SA. 

Nous continuons d’entendre que l’automatisation favorise le développement de l’entreprise. Qu’est-ce que cette automatisation à l’ère de la logistique 4.0?

L’industrie et la logistique 4.0 est par définition un système entièrement intégré et collaboratif de fabrication (production) et de livraison, capable de répondre en temps réel à l’évolution des besoins des clients et des conditions dans la chaîne d’approvisionnement.

Bien sûr, ce n’est qu’une définition sèche, puisqu’en en pratique la logistique 4.0 signifie un effort constant pour encore mieux contrôler le processus et des données par la connection successive des systèmes (jusqu’à présent fermés). Tout cela pour transférer le travail répétitif, reproductif et manuel vers des machines et pouvoir se concentrer sur la prise de décisions clés.

L’automatisation nous donne de l’espace et du temps pour réagir aux changements de plus en plus dynamiques du marché. À son tour, l’intégration des systèmes et des données de l’entreprise nous fournit les informations nécessaires pour prendre les meilleures décisions.

Les règles automatiques intégrées dans la plateforme Trans.eu sont un exemple d’une telle automatisation dans la logistique. Ils permettent à chaque utilisateur de créer un scénario selon lequel les informations sur la cargaison sont automatiquement mises à la disposition des entrepreneurs ultérieurs (par exemple, des transporteurs réguliers, fiables, mais travaillant avec des clients à la demande ou des transporteurs de la bourse de fret). Le système prend en charge l’effort de comparer demandes continues d’autres sous-traitants, et l’opérateur logistiques se concentre sur les négociations afin de réussir à avoir le meilleur tarif. Grâce à une telle automatisation, l’affréteur est en mesure de poser efficacement des questions sur le prix de plusieurs dizaines d’entreprises sans allonger le temps d’organisation du transport. Cela donne plusieurs fois plus de chances d’obtenir un meilleur prix ou/et la qualité du service attendue. Selon nos recherches, un tel changement permet à l’entreprise d’économiser jusqu’à 6% sur les coûts de transport routier.

 


D’après nos recherches, cette solution permet à l’entreprise de réaliser jusqu’à 6% d’économies sur les coûts de transport routier.

 

Quand pouvons-nous dire que l’entreprise est entièrement automatisée?

L’automatisation est une amélioration constante de l’entreprise et la libération de ses ressources. Une automatisation complète peut être recherchée, mais elle sera extrêmement difficile à réaliser. Par conséquent, le leader doit toujours se demander si une tâche donnée doit être accomplie par un être humain et on peut se développer uniquement par l’emploi de nouveaux employés.

Le domaine prioritaire de l’automatisation doit être celui dans lequel l’entreprise doit investir le plus de ressources, c’est-à-dire des employées . C’est un espace où la prise de décision constante entre en concurrence avec de nombreuses tâches manuelles. L’espace naturel d’automatisation en logistique est donc le travail répétitif d’un affréteur /d’un opérateur logistique/ d’un répartiteur de charge et l’intégration des outils qu’il dispose. Cela augmente son efficacité et permet d’atteindre un contrôle total sur le processus.

 

En quoi consiste exactement cette intégration?

C’est une combinaison des systèmes afin de rendre possible l’échange des données entre eux. Dans ce processus, la technologie est secondaire – c’est l’effet qui est le plus important. Je vous donnerai un exemple très simple. C’est la possibilité d’envoyer une offre de fret à notre bourse de fret. La limitation de la réécriture manuelle des données de plusieurs ordres dans les entreprises de transport de taille moyenne peut faire gagner du temps compté dans les emplois à temps plein.

Cependant, sur le marché polonais et européen nous travaillons sur une intégration avec TMS et une automatisation du travail beaucoup plus complexe. Plus tard cette année, les utilisateurs de TMS SPEED et Navigator auront un accès direct non seulement à la bourse de fret, mais aussi aux enchères privées avec les transporteurs .Ils auront la possibilité d’organiser les tâches de l’affréteur en utilisant les règles automatiques. Les données clés sur le transporteur sélectionné et le taux de transport seront également importés de la Plateforme vers TMS. Cela vous permettra d’automatiser le traitement des ordres de transport côté TMS.

 

Que gagneront les clients qui décident d’intégrer leur système à la plateforme Trans.eu? Qu’est-ce qui la distingue?

Nous nous distinguons par notre communauté – environ 40 000 entreprises de transport les plus compétitives d’Europe. Par conséquent, l’intégration de TMS avec notre Plateforme signifie l’ouverture de votre propre système au marché du transport et aux données. C’est l’automatisation du processus de sélection des transporteurs et la capacité de prendre des décisions basées sur les données du marché.

Même si l’entreprise ne coopère aujourd’hui qu’avec des transporteurs réguliers, elle peut, entre autres, organiser automatiquement sur la Plateforme Trans.eu: 

  • maintenance d’itinéraires fixes et de contrats avec des transporteurs sélectionnés,
  • coopération ad hoc avec des transporteurs fiables, dont le prix est négociable pendant les enchères privées,
  • bourse de fret interne (marché au comptant), 
  • demandes de transport sur le marché (bourse de fret européenne). 

Le système permet de créer un processus (grâce à la création des règles automatiques) où ces options de sélection de transporteur peuvent être combinées et ajustées par l’entreprise à la situation actuelle du marché. Tout cela en fonction du prix donné par l’algorithme.

Pourquoi l’automatisation est-elle si importante dans les entreprises? À quoi ressemblera le travail dans les entreprises du secteur transport et logistique dans quelques années?

L’automatisation donne un avantage concurrentiel qui est utilisé, par exemple, par de nombreux affréteurs numériques. Cela signifie une plus grande efficacité et une réduction des coûts d’exploitation d’une entreprise. CH Robinson investit 5 milliards de dollars dans la technologie pour une raison. En tant que courtier en transport, il dépensera certainement cet argent pour l’automatisation, l’intégration de données et les prédictions. Le but est d’automatiser les décisions «simples» de l’affréteur et de lui donner les données pour prendre des décisions sages dans des situations difficiles.

N’oubliez pas que le marché des transports est régulé par l’offre et la demande, tout comme les marchés financiers, des devises et des matières premières. Aujourd’hui, dans ces secteurs, la plupart des décisions d’achat et de vente sont prises par des robots et des algorithmes, et non par des employées. Sur le marché du transport la situation ira dans une direction similaire, et les données sur la base desquelles nous pouvons prendre des décisions rentables deviennent de plus en plus importantes.

D’autre part, la connexion des systèmes ultérieurs dans la chaîne d’approvisionnement contribuera à l’automatisation du travail du transporteur. L’échange de données entre le système GPS du véhicule et le système d’entrepôt permet aujourd’hui de gérer automatiquement les livraisons. Ajoutons à cet image des véhicules autonomes qui sont à la phase des réglementations légales d’homologation et dans quelques années nous pourrions faire face à des changements majeurs.

 

Quels sont les objectifs de la plateforme Trans.eu dans le domaine de l’automatisation? Coïncident-ils d’une manière ou d’une autre avec la vision décrite ci-dessus?

Bien sûr. Actuellement, notre objectif le plus important est de soutenir les entreprises avec une technologie et des services qui leur permettront de construire un avantage concurrentiel encore plus grand sur le marché. Nous voulons vraiment déplacer l’attention de notre communauté de la bourse de fret vers de nouvelles fonctionnalités, c’est-à-dire mini-enchères séquentielles et privées, règles automatiques ou intégration avec les principaux TMS.

Un algorithme informe l’utilisateur sur le prix actuel sur le marché et aide à prendre des décisions rentables. Chacun peut de cette façon comparer «son» prix avec les tarifs acceptés sur le marché et choisir la méthode optimale de sélection d’un transporteur. En un clic, l’utilisateur décide s’il choisira un transporteur avec un tarif contractuel, celui des enchères apres avoir négocié le prix, soit il decide de publier un offre sur la bourse de fret.

Le manager peut également recevoir des rapports présentant les performances de l’employé. Le rapport a une valeur unique car, outre les informations sur le nombre de demandes de renseignements, de négociations et le montant des offres reçues, il comprend également une référence au prix du marché. Cela permet au gestionnaire d’évaluer objectivement et pleinement l’employé et son travail.

Nous menons également un projet, c’est un pilotage d’un service de surveillance des véhicules, dans le cadre duquel chaque transporteur pourra apporter une transparence totale à son expéditeur. Le service de surveillance est déjà intégré à plus d’une centaine de fournisseurs de services télématiques et la liste ne cesse de s’allonger.

Nous fournissons toutes ces fonctionnalités et services sur une plateforme intégrée avec le TMS ou l’ERP du client. De cette manière, nous soutenons l’automatisation du processus chez l’expéditeur, et le transporteur a accès à toutes les données en un seul endroit (à partir d’une enquête, en passant par un ordre de transport, et finissant par un règlement).

Articles associés: